Aller à la barre d’outils
Note du Biologiste

Diagnostic des pathologies plaquettaires constitutionnelles : focus sur les techniques de séquençage nouvelle génération (SNG)

Diagnosis of constitutional platelet disorders: focus on next generation sequencing techniques (NGS)

Manal IBRAHIM-KOSTA, Marie-Christine ALESSI

Volume 3 - Numéro 1 - Janvier-Mars 2021

Rev Francoph Hémost Thromb 2021 ; 3 (1) : 35-40

RÉSUMÉ

Les pathologies plaquettaires constitutionnelles (PPC) regroupent un grand nombre de pathologies impliquant des gènes différents. Les caractéristiques cliniques et le phénotype plaquettaire sont parfois insuffisants pour orienter le diagnostic. C’est pourquoi les techniques de séquençage nouvelle génération (SNG) sans hypothèse a priori sont particulièrement adaptées aux diagnostics étiologiques des PPC. Un diagnostic moléculaire précis est en mesure d’apporter des éléments pronostiques et de guider la prise en charge thérapeutique. Le séquençage d’un panel de gènes, dont le lien avec les PPC a été prouvé, est la stratégie recommandée par la plupart des experts. L’interprétation des variants nécessite la distinction des variants pathogènes de ceux de signification incertaine, en accord avec les recommandations du collège américain de génétique médicale. Ces techniques doivent être réalisées par des équipes disposant des compétences requises pour informer le patient et les membres de sa famille des bénéfices, des limites et des conséquences des résultats obtenus, notamment face à la découverte fortuite de variants associés à un risque accru d’hémopathie maligne et les variants dont la signification clinique est incertaine. Ce bouleversement technologique devrait amener dans les années à venir à revisiter la place de l’exploration plaquettaire traditionnelle face à une suspicion de PPC.

MOTS CLÉS

diagnostic génétique, éthique, pathologies plaquettaires constitutionnelles, séquençage de nouvelle génération

ABSTRACT

Constitutional platelet disorders (CPD) include a large number of diseases involving different genes. The clinical characteristics and the platelet phenotype do not prove sufficient to guide the diagnosis. This is why Next Generation Sequencing techniques (NGS) without a priori hypothesis are particularly suited to make an etiological diagnosis of CPD. An accurate molecular diagnosis is also able to provide prognostic elements and to guide therapeutic management. Sequencing a panel of genes proven to cause CPD is the recommended strategy by most experts. Interpretation of variants must distinguish pathogenic variants from those of uncertain significance, in accordance with the recommendations of the American College of Medical Genetics. NGS techniques raise ethical concerns and must be carried out by a team with the required expertise to inform patients and family members of the benefits, limitations and consequences of the obtained results, particularly in case of variants associated with an increased risk of haematological malignancies and variants of uncertain clinical significance. This technological upheaval should lead in the coming years, to reconsider the role of traditional platelet exploration when CPD are suspected.

KEYWORDS

constitutional platelet disorders, ethics, genetic diagnosis, next generation sequencing

logo_kp

88 rue du Dôme – 92100 Boulogne-Billancourt
Tél. : +33 (0)1 83 64 45 98
Contactez-nousMentions légalesCGV

Les contenus publiés sur ce site internet sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Certaines données scientifiques publiées sur ce site sont susceptibles de ne pas être validées par la commission d’Autorisation de Mise sur le Marché, et ne doivent donc pas être mises en pratique. Elles doivent être lues et comprises avec le plus grand discernement et sont données dans leur cadre de la diffusion de l’information sur l’état actuel de la recherche auprès de la communauté scientifique internationale. © Copyright – Kephren Publishing