Aller à la barre d’outils
Article Bref

Détection et quantification des lymphoplasmocytes circulants : un outil efficace dans le dépistage et le pronostic de la COVID-19

Jennifer OSMAN, Amélie LAUNOIS, Claire FLAUJAC, Victoria RAGGUENEAU

Volume 2 - Numéro 4 - Octobre-Décembre 2020

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 187-90.

RÉSUMÉ

Le coronavirus SARS-CoV-2, responsable d’une maladie infectieuse émergente, la COVID-19, confronte la communauté scientifique à des enjeux majeurs. La symptomatologie de l’infection par le SARS-CoV-2 est très variée, allant de formes peu ou pas symptomatiques aux formes graves avec sepsis sévère voire défaillance respiratoire. Dans les formes les plus graves, des taux importants de cytokines ont été corrélés au dysfonctionnement et à la destruction des cellules endothéliales, à la coagulopathie des patients sévères, et à l’inflammation et vasodilatation des capillaires pulmonaires, pouvant être fatal. Cet « orage cytokinique » est régit, en partie, par la prolifération de lymphocytes T et de macrophages sécrétant de manière importante et anormale des cytokines pro-inflammatoires, notamment l’Interleukine- 6 et le Tumor Necrosis Factor alpha.

logo_kp

88 rue du Dôme – 92100 Boulogne-Billancourt
Tél. : +33 (0)1 83 64 45 98
Contactez-nousMentions légalesCGV

Les contenus publiés sur ce site internet sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Certaines données scientifiques publiées sur ce site sont susceptibles de ne pas être validées par la commission d’Autorisation de Mise sur le Marché, et ne doivent donc pas être mises en pratique. Elles doivent être lues et comprises avec le plus grand discernement et sont données dans leur cadre de la diffusion de l’information sur l’état actuel de la recherche auprès de la communauté scientifique internationale. © Copyright – Kephren Publishing