Aller à la barre d’outils

Archives

Editorial

Yves Gruel

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 155.

Extrait:

Chères lectrices, Chers lecteurs,
C’est avec plaisir et un intérêt certain que nous vous proposons un numéro de la RFHT entièrement consacré à la COVID-19. Nous vivons depuis une année avec ce virus qui a transformé de façon importante nos vies, tant sur le plan professionnel que personnel, avec la nécessité de respecter comme l’on dit des mesures barrières qui nuisent à la qualité de nos échanges, qu’ils soient sociaux ou affectifs.  Il est toutefois indispensable de nous mobiliser ensemble, afin que nos activités puissent être poursuivies avec l’espoir, voire la certitude, que les nuages qui assombrissent actuellement notre présent disparaissent vite. Cette COVID-19 a suscité rapidement un vif intérêt …

Dossier Thématique

Mots clés
  • anticoagulation
  • coagulopathie
  • COVID-19
  • D-dimères
  • thrombose

Thromboses et COVID-19 Analyses d’hémostase à réaliser chez un patient hospitalisé COVID-19 : lesquelles et dans quel but ?

Marie POUPLARD, Michael HARDY, Jonathan DOUXFILS, Jean-Michel DOGNE, Sarah LESSIRE, Bernard CHÂTELAIN, Sophie TESTA, Isabelle GOUIN-THIBAULT, Corinne FRÈRE, Virginie SIGURET, Romaric LACROIX, Sophie SUSEN, Philippe NGUYEN, Yves GRUEL, Thomas LECOMPTE, François MULLIER

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 159-66.

Résumé:

 La COVID-19 s’accompagne de troubles de l’hémostase et d’une majoration importante du risque thrombotique. Des tests usuels d’exploration de l’hémostase au laboratoire (mesure des concentrations plasmatiques du fibrinogène et des D-dimères) sont proposés pour l’évaluation du risque thrombotique et pour son suivi, mais ils présentent plusieurs limites pouvant affecter les résultats. Le suivi du traitement par héparine non fractionnée …

Dossier Thématique

Mots clés
  • COVID-19
  • héparine
  • prophylaxie
  • thromboses

Thromboses et COVID-19 La thromboprophylaxie dans la COVID-19 : avec quelle dose d’anticoagulant ? Pour quelle durée ? Un débat non résolu…

Yves GRUEL, Sophie SUSEN

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 167-70.

Résumé:

La COVID-19 est une infection qui est associée dans les formes sévères à un risque thrombotique majeur. L’indication d’une prophylaxie anticoagulante est donc consensuelle pour les patients avec une forme grave, de même que le choix d’une héparine, de bas poids moléculaire dans la majorité des cas, ou plus rarement non fractionnée. En revanche, un large débat est engagé depuis la première vague de l’épidémie concernant les doses d’héparine à prescrire chez les patients les plus à risque, et, à un degré moindre, la durée du traitement anticoagulant. De fait, nous avons, au printemps 2020, proposé des doses intermédiaires …

Cas Clinique

Mots clés
  • anticoagulation
  • coagulopathie
  • COVID-19
  • D-dimères
  • hémophilie
  • thérapie de substitution

Coagulopathie liée à la COVID-19 chez un patient atteint d’hémophilie A sévère

Cedric HERMANS

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 171-5.

Résumé:

Nous rapportons un cas de COVID-19 sévère chez un patient de 54 ans présentant un déficit complet en FVIII traité prophylactiquement par un concentré de FVIII à demi-vie prolongée. Il présentait plusieurs comorbidités responsables de la gravité de la COVID-19, à savoir une obésité morbide, un diabète sucré mal contrôlé, et une hypertension artérielle. Peu de temps après l’admission, il a été transféré en unité de soins intensifs en raison d’une insuffisance respiratoire. Pendant ce séjour, son traitement hémostatique …

Note du Biologiste

Mots clés
  • antiphospholipides
  • COVID-19
  • lupus anticoagulant
  • thrombose

Recherche des anticorps antiphospholipides chez les patients COVID-19

Inès HARZALLAH, Bernard DRENOU

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 176-80.

Résumé:

Dès le début de la pandémie de COVID-19, une augmentation des événements thrombotiques affectant la micro et macro-circulation, veineux ou artériels, chez les patients infectés a été observée. En plus des facteurs de risque de thrombose comme l’alitement, l’âge, les comorbidités, le surpoids, l’état inflammatoire, plusieurs équipes ont décrit la présence fréquente d’anticorps antiphospholipides (APL). Les anticoagulants circulants de type lupique ou lupus anticoagulant (LA), possiblement transitoires, ont été trouvés avec une fréquence inhabituelle chez les patients graves hospitalisés. En revanche, les anticorps anticardiolipine …

Flash Scientifique

Mots clés
  • cellules endothéliales
  • COVID-19
  • dysfonction endothéliale
  • SARS-CoV-2
  • thromboinflammation

La dysfonction endothéliale dans la COVID-19 : causes et conséquences

Annabelle DUPONT, Mickael ROSA, Antoine RAUCH, Emmanuelle JEANPIERRE, Sophie SUSEN

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 181-6.

Résumé:

Les formes sévères de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) s’accompagnent d’une incidence particulièrement élevée d’événements thrombotiques veineux et artériels, mais également de thromboses de la microcirculation pouvant contribuer aux défaillances multiviscérales. De nombreux travaux suggèrent que ces complications sont liées à une atteinte diffuse de l’endothélium vasculaire. En plus de l’effet cytopathogène direct du SARS-CoV-2, de multiples facteurs …

Article Bref

Détection et quantification des lymphoplasmocytes circulants : un outil efficace dans le dépistage et le pronostic de la COVID-19

Jennifer OSMAN, Amélie LAUNOIS, Claire FLAUJAC, Victoria RAGGUENEAU

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 187-90.

Résumé:

Le coronavirus SARS-CoV-2, responsable d’une maladie infectieuse émergente, la COVID-19, confronte la communauté scientifique à des enjeux majeurs. La symptomatologie de l’infection par le SARS-CoV-2 est très variée, allant de formes peu ou pas symptomatiques aux formes graves avec sepsis sévère voire défaillance respiratoire. Dans les formes les plus graves, des taux importants de cytokines ont été corrélés au dysfonctionnement …

Zoom sur les Acteurs

Le Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire (GIHP) Le GIHP pendant la COVID-19

Rev Francoph Hémost Thromb 2020 ; 2 (4) : 191-3.

Extrait:

HISTORIQUE
L’acronyme GIHP se traduit par « Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire ». Ce groupe a été fondé en 1993 grâce à l’initiative d’un groupe d’anesthésistes, initialement franco-québécois, avec pour but de répondre aux questions d’hémostase périopératoire. Le Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire compte actuellement plus de 40 praticiens de différentes spécialités médicales, tous leaders en hémostase périopératoire …

logo_kp

88 rue du Dôme – 92100 Boulogne-Billancourt
Tél. : +33 (0)1 83 64 45 98
Contactez-nousMentions légalesCGV

Les contenus publiés sur ce site internet sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Certaines données scientifiques publiées sur ce site sont susceptibles de ne pas être validées par la commission d’Autorisation de Mise sur le Marché, et ne doivent donc pas être mises en pratique. Elles doivent être lues et comprises avec le plus grand discernement et sont données dans leur cadre de la diffusion de l’information sur l’état actuel de la recherche auprès de la communauté scientifique internationale. © Copyright – Kephren Publishing